Jacques Attali
Biographie

Jacques Attali

Lire la bio
Dernier livre
Dernier Ouvrage

Premier arrêt après la mort

Découvrir
Positive Planet Foundation
Fondation

Positive Planet

Plus d'infos
contact
Message

Contact

Laisser un message
449 40

Nous mourrons de nos éclats de rire

Société

Comme nous aimerions ne pas avoir à nous inquiéter pour l’avenir du monde ! Ni pour l’évolution du climat, la montée du chômage, les dérives de la technologie…

305 0

L’important, c’est de gagner !

Société

Alors que tous les pédagogues du monde répètent aujourd’hui, sur tous les tons, que rien n’est pire que le classement et qu’il faut apprendre aux enfants à être eux-mêmes sans se comparer aux autres, tout, dans notre société, nous rappelle sans cesse l’importance croissante qu’en réalité nous attachons à la hiérarchie des notes et aux rangs de chacun.

372 0

Ne pas avoir peur de la peur

Société

La réaction des dirigeants politiques face au terrorisme confine parfois au pathétique, voire au ridicule.
Ainsi, interdire une manifestation sous prétexte qu’on n’est pas certain de pouvoir protéger ceux qui y assisteront est une décision absurde, motivée par la seule peur de voir sa responsabilité engagée.

385 1

Le véritable amour est féminin, seul capable de tous les sacrifices.

Société

Dans les troubles du monde, on entend le bruit de plus en plus terrible de la violence des criminels et des terroristes, et les réponses de plus en plus répressives des policiers et des militaires. Dans les deux camps, pour l’essentiel, ce sont des hommes. De même, quand on veut introduire la voix de la non-violence, de l’amour et de la paix, on parle un langage d’homme, on en appelle à la « fraternité », comme si seuls des frères étaient capables d’amour.

335 0

À quelque chose malheur est bon

Géopolitique, Société

A ce proverbe passé dans la sagesse popu­laire, dont j’ai fait le titre de cette Perspective, Nietzsche répond, dans Le Crépuscule des idoles, par son fameux « ce qui ne me tue pas me rend plus fort », locution qui renvoie, elle, à la fonction même du vaccin (inoculer le mal pour en protéger), et à cette idée, si profonde, selon laquelle un « bruit » peut détruire un ordre ou, au contraire, aider à le réinventer, selon la façon dont l’ordre est capable d’entendre ce « bruit ».

Close